• Dans l’imaginaire collectif occidental, Bogotá se classe souvent au côté des Bagdad, Kaboul et autres Ciudad Juarez : une jungle urbaine dont il est difficile de sortir vivant… Cette mauvaise réputation masque une ville tentaculaire de dix millions d’habitants, où l’extrême richesse côtoie la pire des pauvretés. Coeur économique et culturel du pays, elle possède beaucoup d’atouts pour attirer le voyageur : architecture coloniale, musées de portée internationale et vie nocturne agitée. Pour toutes ces raisons, nous décidâmes de nous rendre à Bogotá, ainsi qu’à Zipaquirá, à une centaine de kilomètres, où se trouve l’un des monuments les plus visités du pays : une cathédrale de sel !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Après avoir survolé Popayan et Cali, nous allions enfin trouvé un lieu où nous poser : Salento, un petit village vivant perdu au milieu d’une nature tropicale, où nous tombons sur une véritable auberge espagnole, tenue par de jeunes Français roots. Un cocktail détonnant, qui avait tout pour nous plaire !

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • La Colombie… La réputation sulfureuse gagnée dans les années 90, à l’apogée du trafic de drogue et de la loi des cartels, lui colle encore à la peau. Jetez donc un oeil au site du ministère des Affaires Etrangères pour vous en persuader ! Dans les faits, tous les problèmes ne sont pas résolus, loin de là, mais le pays s’ouvre lentement au tourisme grâce à ses trésors trop longtemps dissimulés aux yeux du public, et surtout au sourire de ses habitants ! Si vous êtes en manque d’authenticité, foncez ! Dans cinq ans, ce sera un nouveau Pérou !

    Lire la suite...


    1 commentaire