• Buenos Aires, tango et bonne chère

    Depuis notre arrivée en Patagonie, nous avions tout subi ! Le vent, le froid, la pluie, la neige ; beaucoup de neige lors des six derniers jours passés à Ushuaia. Le désir de soleil et de températures clémentes se faisait intensément ressentir et nous fûmes ravis d’embarquer dans l’avion qui nous emmena vers Buenos Aires, non sans avoir payé un supplément de billet en raison de notre nationalité.


    Et à l’arrivée, nous sommes comblés : 29°C et un grand soleil ! Exactement le changement qu’il nous fallait ! Descendus dans une sympathique auberge, nous avons profité des bars de notre quartier des antiquaires, San Telmo, et de la compagnie de nos collègues de chambrée à l’accent très sud américain.


    Buenos AiresNous avons également reconnu les lieux en préparation de la visite de Michel, le père d’Aude, qui arriva deux jours après nous. Nous visitâmes ainsi tout le centre ville historique, dont la superbe « Casa Rosada » équivalent de l’Elysée français. Que François Hollande en prenne de la graine et ouvre les portes du palais aux Français ! Dans les quartiers qui circonscrivent la Plaza de Mayo, nous ressentons très peu de dépaysement tant les visages sont pâles et les bâtiments et avenues parisiens.

     

    Buenos AiresAprès l’arrivée de Michel, nous nous vautrions dans le luxe : finis les dortoirs et les pâtes, bonjour aux chambres doubles, à la viande et aux fruits de mer ! Son séjour en notre compagnie commença plutôt mal : la température était descendue à 15°C en deux jours et la fameuse expérience du « City Tour », en bus à étage, se révéla froide et de peu d’intérêt. Heureusement, la visite du quartier Recoleta, son cimetière monumental et son architecture XIXème, la découverte du tango sur les rues pavées de San Telmo et les couleurs populaires du quartier de La Boca se révélèrent bien plus piquantes et nous réconcilièrent avec Buenos Aires !

     

    Buenos AiresNous concluâmes ce séjour porteño par une journée ensoleillée, hors du béton et de la pollution, dans la ville de Tigre, la Venise latine, sur le delta du rio Paraná. Nous prîmes le train pour la première fois sur ce continent pour la rejoindre, avant de remonter les différents canaux ferrugineux à bord de bateaux-bus croquignolets, tout en bois, nous baladant d’îles en îles dans ce paradis de propriétés verdoyantes et de maisons cossues. Un vrai bol d’air insolite, dans une ville où la vie s’organise autour des canaux et où les marins d’eau douce tiennent le haut du pavé.

     

    Buenos AiresComment ne pas évoquer aussi la gastronomie argentine, sa viande épaisse et tendre arrosée d’un vin rouge Malbec, le cépage roi du pays ; mais aussi ses fruits de mer et son poisson, souvent très frais, auquel le Chardonnay local ne fait pas honte ? Et que dire enfin du tango, que nous découvrîmes lors d’un show inoubliable chez Carlos Gardel, le célèbre compositeur argentin ? Une performance physique époustouflante, transpirante de sensualité latine, portée par une musique entêtante qui nous transporta littéralement !




    Pour compenser ce trop plein d’émotions, quel meilleur remède qu’un séjour en Suisse ? Embarquez donc avec nous pour l’Uruguay, la Suisse d’Amérique du Sud !


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    4
    la cantarelle
    Dimanche 20 Mai 2012 à 11:24

    En effet c'est une danse très sensuelle, je sais le danser mais ce peuple est vraiment roi dans cette démonstration. A chacun sa particularité. Le temps nous dure, nous languissons de vous revoir, bisous. 

    3
    MG
    Dimanche 13 Mai 2012 à 13:24

    Se vautrer dans le luxe est à mon avis un peu excessif. Le terme "bon confort" me parait plus approprié..... Michel

    j aurai bien apprécié la deuxième vidéo de Tango que Nicolas a fait, il me semble.

    MG

    2
    Guitoune
    Jeudi 10 Mai 2012 à 13:13

    Rhooo, ca donne bien envie ! Vivement que vous reviendez quand meme....

    Merci pour la carte postale, on a mis longtemps a l'avoir a cause du déménagement, mais ca nous a fait krès krès plaisir !

    bizous becots

    1
    ptitom
    Jeudi 10 Mai 2012 à 10:05

    Ohlalalalalala ! Ca donne trop envie de réapprendre à danser ça !!!!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :